Le mardi 17 septembre 2019, Thierry Afschrift et Angélique Puglisi animeront une conférence organisée par Anthémis.

Depuis toujours, les résidents belges, tant en personne physique que société, ont marqué un grand intérêt pour les véhicules de droit luxembourgeois. Cette utilisation a sans doute changé depuis que des mesures internationales visent à la fois à lutter contre la fraude fiscale et contre l’évitement de l’impôt par des méthodes dites abusives.

Toutefois, l’ingéniosité du législateur luxembourgeois permet encore aujourd’hui à des résidents belges, tant des personnes physiques que des sociétés, de recourir à des entités de droit luxembourgeois, à la fois dans le cadre de leurs affaires que pour le choix, toujours admis en principe en Belgique, de la voie la moins imposée.

Tel sera l’objet de ce séminaire, qui abordera également les méthodes que les résidents belges ne doivent plus adopter, en raison de l’évolution de la législation belge et internationale, en particulier de la « taxe caïman ».

Date : 17 septembre 2019
Heures : 13h00 – 17h00

Lieu : Ramada Brussels Woluwe
Avenue des pléiades, 67 – 1200 Bruxelles